• Hotline: + 33 (0)1 87 64 13 99 / +44 (0) 20 38 85 06 59 / +1 438-797-0207

  • Adresse : Les Berges du Lac, Tunis 1053, Tunisie

  • Lundi - Vendredi: 8:00 - 17:00

Prise en charge de la réduction mammaire par la sécurité sociale

    Les patientes de réduction mammaire ne doivent pas toujours supporter seules les coûts de cette opération. Il y a des cas où l’assurance maladie paie une partie de la facture de la clinique esthétique. Dans ce cas, les assureurs décident au cas par cas si toutes les conditions préalables à la prise en charge des frais sont remplies. En principe, les caisses maladie ne prennent en charge les frais que s’il est confirmé que l’intervention est médicalement nécessaire.

    Quelles sont les raisons médicales de la réduction mammaire ?

    Pour que les assurances maladie prennent en charge les frais de la réduction mammaire, l’assurée doit justifier d’une indication médicale. En cas d’asymétrie, des spécialistes et le service médical de l’assurance maladie examinent s’il existe des troubles psychologiques graves (dépression, isolement social). Si des seins trop gros causent des problèmes chroniques au cou et au dos, il y a de fortes chances que la sécurité sociale accorde la prise en charge de la réduction mammaire.

    Cependant, il y a deux exceptions ici. Si les seins sont trop lourds à la suite d’une précédente augmentation mammaire , les caisses maladie ne prennent généralement pas en charge les frais de la réduction mammaire. Dans le cas de patients gravement en surpoids, une réduction de poids est nécessaire avant qu’une décision ne soit prise. Les frais d’une correction opératoire ne seront couverts que si la perte de poids ne conduit pas au succès souhaité.

    A propos de l’opération de réduction mammaire

    Le résultat d’une réduction mammaire réussie est immédiat et les douleurs du cou et du dos sont soulagées.  Pour les personnes qui  souhaitent subir une réduction mammaire,  Il n’y a pas vraiment un âge limite ou minimum à partir duquel on peut réaliser cette opération. Une correction d’une poitrine hypertrophiée peut se pratiquer à tout âge. 

    Après une chirurgie de réduction mammaire, les douleurs post opératoires sont modérées et il n y a pas une grande gêne côté douleur.  Les médicaments prescrits par le médecin traitant les soulagent. La période de convalescence après une réduction mammaire peut varier d’une à 3 semaines postopératoires selon chaque patient.

    Peut-on dormir sur le côté après une réduction mammaire ?

    Il faut attendre minimum un mois et demi pour dormir sur le côté ou sur le ventre, mais durant les premières semaines, il est absolument recommandé de dormir sur le dos.

    Deux à  trois semaines d’arrêt de travail après une réduction mammaire sont nécessaires afin de bien se rétablir.

    Généralement l’allaitement est possible après une réduction mammaire. Mais, il faut attendre la cicatrisation des tissus du sein et des canaux lactifères, et cela peut prendre jusqu’à 6 mois.

    Réduction mammaire – coûts, financement et prise en charge par la sécurité sociale

    Beaucoup de femmes s’intéressent à cette opération esthétique, les coûts sont souvent le facteur décisif dans la décision pour ou contre l’intervention chirurgicale.

    Le prix d’une réduction mammaire peut représenter une lourde charge financière. De nombreuses cliniques et médecins spécialistes de la chirurgie esthétique proposent donc des modèles de financement. Avec le financement, le coût total de l’opération est décomposé en mensualités. Celle-ci est également proposée par des prestataires tiers spécialisés qui ne financent que les traitements médicaux. Vous avez également la possibilité de contacter votre propre banque pour obtenir un prêt personnel afin de financer une réduction mammaire.

    En moyenne, les personnes concernées doivent s’attendre à des frais compris entre 3 000 et 6 000 euros en France pour des offres sérieuses de réduction mammaire. Parfois, des professionnels de la santé et des cliniques proposent également une réduction mammaire moins chère. Cependant, ces offres doivent être vérifiées avec soin, car tous les coûts peuvent ne pas être inclus dans le prix. Les actes non inclus du prix, comme pour l’anesthésie, seront alors facturés en supplément. 

    Comment le prix d’une réduction mammaire est déterminé?

    Le prix d’une réduction mammaire comprend les actes suivants :

    • Consultations et examens préliminaires – préparent la personne à traiter en détail pour la procédure.
    • L’équipement de la clinique et les frais de personnel dépendent, entre autres, de la mesure dans laquelle les soins ont lieu sur place.
    • Chirurgie – comprend les frais de salle d’opération, la technique chirurgicale, l’anesthésie, la durée de la procédure et les analgésiques.
    • Séjour à l’hôpital est généralement limité à une nuit.
    • Rendez-vous de suivi – accompagnent le processus de guérison.
    • soutien gorge de contention après la réduction mammaire et c’est obligatoire pour la phase de cicatrisation – favorise une cicatrisation sans complication.
    • Services supplémentaires individuels – peuvent être par exemple, une correction simultanée des mamelons ou d’un lifting des seins supplémentaire.

    Certains facteurs de prix, comme la durée de l’intervention, dépendent de la nature de votre propre sein. La technique chirurgicale est adaptée individuellement à la personne à traiter.

    Coûts d’une réduction mammaire en Tunisie et en France

    Vous trouverez ci-dessous un aperçu des coûts moyens en Tunisie et en France :

    Une réduction mammaire en Tunisie associée à un un lifting mammaire coûte 2600€ all inclus avec un séjour de 4 nuits, 5 jours, alors que le  prix d’une réduction mammaire en France varie entre 3000 et 6000€ sans séjour, en ajoutant des frais supplémentaires de la consultations préopératoire et l’établissement d’un devis.

    Coût d’une réduction mammaire et d’un lifting

    Comme évoqué plus haut, le coût d’une réduction mammaire se situe entre 3 000 et 6 000 euros en France. Un lifting des seins coûte entre 4 500 et 7000 euros. Les deux prix de ces opérations esthétiques comprennent une consultation post opératoire, un séjour à l’hôpital, des rendez-vous de suivi, etc.

    Quelles conditions doivent être remplies pour la prise en charge de la réduction mammaire par la sécurité sociale?

    Les conditions dans lesquelles la sécurité sociale accorde la prise en charge des coûts de la réduction mammaire sont différentes d’un assureur à l’autre. Une condition préalable pour confirmer la prise en charge de la réduction mammaire est de retirer un poids d’au moins 300 grammes par côté. Alternativement, une réduction d’au moins deux tailles de bonnet est nécessaire.

    De plus, la plupart des mutuelles remboursent une réduction mammaire unilatérale en cas d’asymétrie importante. Peu importe que l’asymétrie soit naturelle ou qu’elle soit le résultat d’une chirurgie du cancer.

    La prise en charge de la réduction mammaire par la sécurité sociale

    Quand une réduction mammaire est prise en charge par l’assurance maladie, c’est décidé au cas par cas. Habituellement, les coûts de telles opérations doivent être supportés par vous-même. Cependant, si la réduction mammaire est nécessaire en raison de troubles physiques ou psychologiques graves, il est possible de demander à la caisse d’assurance maladie responsable la prise en charge des frais. La demande doit être faite avant l’opération.

    Après réception de la demande, un avis d’expert du Service médical de l’assurance maladie décide si les frais seront pris en charge. La candidature sera examinée sur la base des documents soumis. Dans certains cas, le demandeur sera également invité à un entretien personnel. En général, plus les personnes concernées décrivent en détail pourquoi la procédure est nécessaire, plus il est probable que les coûts seront acceptés.

    Cependant, il n’y a aucune garantie que les coûts seront couverts. Afin d’augmenter les chances d’approbation, certaines conditions doivent être remplies. Ce sont les suivants :

    Nécessité médicale

    La condition la plus importante pour la prise en charge de la réduction mammaire par la sécurité sociale est que l’opération soit médicalement justifiable, c’est-à-dire qu’elle soit causée par une maladie. Une nécessité médicale est donnée lorsque des dommages physiques sont dus à la circonférence de la poitrine. Les plaintes physiques typiques des personnes touchées comprennent des maux du cou et de la colonne vertébrale. Le stress dans la zone des épaules des bretelles de soutien-gorge est également souvent le résultat. Idéalement, la demande devrait indiquer clairement qu’une réduction mammaire permettrait d’atténuer les problèmes de santé. 

    Il n’est pas conseillé de mettre l’accent sur les déficiences psychologiques. Sinon, la caisse d’assurance maladie peut recommander une psychothérapie au lieu d’une réduction mammaire.

    Les raisons esthétiques ne doivent pas être données du tout, car elles ne sont pas médicalement nécessaires.

    Traitements médicaux et certificats

    Les personnes concernées devraient déjà recevoir un traitement médical en raison de leurs déficiences physiques. Les certificats et les preuves de mesures de traitement telles que la physiothérapie ont un effet positif sur la candidature. La preuve d’une participation régulière à un programme sportif ou de gymnastique est également bénéfique. Si le tour de poitrine n’a pas diminué de manière significative malgré une perte de poids importante, cela doit également être mentionné dans la demande. 

    Estimation d’un chirurgien plasticien

    En même temps que la demande de remboursement de la réduction mammaire auprès de la caisse d’assurance maladie, il est conseillé de soumettre un ou plusieurs devis de spécialistes en chirurgie esthétique. Après une première consultation, les personnes concernées reçoivent généralement une liste des coûts à prévoir. Les estimations de coûts doivent toujours indiquer tous les détails du prix. Lors de votre sélection, assurez-vous que les offres ne sont pas ostensiblement chères. Vous pouvez également demander à l’avance à la caisse maladie si elle travaille avec certains établissements chirurgicaux.

    Conclusion sur la prise en charge des frais d’une réduction mammaire par la sécurité sociale

    Pour que les frais d’une réduction mammaire soient pris en charge par la sécurité sociale, le service médical de la caisse d’assurance maladie  doit donner son accord. La tâche de la l’assureur est de veiller à ce que toutes les personnes demandant une prise en charge d’une réduction mammaire satisfont aux exigences médicales de la sécurité sociale. Il est donc important d’énoncer les motifs de la demande de réduction mammaire de la manière la plus précise et la plus complète possible. Toute preuve de souffrance physique doit être jointe à la demande. Il peut s’agir d’images des signes causées par les bretelles de soutien-gorge, par exemple.

    Si la prise en charge des frais de la réduction mammaire est néanmoins rejetée par la sécurité sociale, il existe la possibilité de solliciter une assistance juridique. 

    Quels sont les frais couverts par l’assurance maladie pour une réduction mammaire faite à l’étranger ?

    En dehors de votre pays de résidence, la sécurité sociale ne couvre aucun service, pas même les soins d’urgence. Le voyageur doit souscrire une assurance santé internationale pour sa propre protection en cas d’urgence.

    Dans son pays de résidence, le patient est libre de choisir son médecin. La sécurité sociale peut valider la prise en charge de la réduction mammaire s’il remplit les conditions nécessaires.

    Avez-vous d’autres questions sur les coûts d’une réduction mammaire ? Alors appelez-nous. Nous nous ferons un plaisir de vous aider à trouver la bonne offre – gratuitement et sans engagement.

    Noter post