• Hotline: + 33 (0)1 87 64 13 99

  • Address: Les Berges du Lac, Tunis 1053, Tunisie

  • Lundi-Vendredi: 8:00 - 17:00


Traitement cicatrices Tunisie : qu’est-ce que le traitement des cicatrices en Tunisie ?

Le traitement des cicatrices est un procédé de la médecine esthétique qui vise à atténuer les cicatrices afin d’améliorer l’aspect de la peau. Les cicatrices sont des lésions du derme qui résultent d’une blessure ou d’une intervention chirurgicale. Elles présentent un aspect inesthétique ce qui pousse les gens à chercher des moyens pour les faire estomper. Il y a différents types de cicatrices :

  •  Les cicatrices blanches ou plates qui disparaissent avec le temps.
  •  Les cicatrices chéloïdes qui sont plus vicieuses car elles ont tendances à s’étendre aux tissus avoisinants.
  • Les cicatrices dites déprimées qui résultent de la varicelle ou de l’acné, sont de couleur rouge et disparaissent difficilement.
  • Les cicatrices hypertrophiques qui présentent généralement un aspect enflé et rougie et s’accompagnent de démangeaisons.
  • Les cicatrices étirées qui résultent d’une plaie étirée (par exemple les vergetures).

Il existe plusieurs solutions non chirurgicales pour traiter les cicatrices :

  • L’injection de collagène directement dans la cicatrice.
  • L’injection de stéroïdes qui vise à freiner la prolifération du tissu conjonctif responsable de la formation des cicatrices.
  • La dermosaturation qui vise à traiter les cicatrice d’acné en stimulant la production du collagène.
  • Le laser qui vise à améliorer la structure du derme en corrigeant la texture et la coloration des cicatrices.

Enlever les cicatrices au laser est le traitement le plus populaire, bien qu’il ne convienne pas à certains types de cicatrices (les plus enflammées). Il est à noter qu’aucun traitement n’est capable de faire disparaître les cicatrices de façon définitive.

Prix traitement des cicatrices Tunisie

InterventionsPrixSéjour
Traitement des cicatrices1500€4 nuits / 5 jours

Traitement cicatrices en Tunisie : ce qu’il faut savoir avant de vous lancer

La première étape est la consultation avec le médecin esthétique spécialisé dans les traitement des cicatrices. Cette consultation permet au médecin d’évaluer les caractéristiques de vos cicatrices afin de déterminer la technique la mieux adaptée à votre cas.
Par ailleurs, le médecin doit aussi vous faire part du prix du traitement et du nombre de séances nécessaires pour faire aboutir le traitement

Comment se déroule le traitement des cicatrices au laser en Tunisie?

Effacer les cicatrices au laser est une procédure qui se fait sous anesthésie locale et dure environ 30 minute. Le traitement au laser nécessite 3 à 6 séances (selon le cas). Les yeux du patient sont protégés par des coques métalliques tout au long de l’intervention.
Le médecin fait passer le laser sur la peau affectée afin de décaper le derme. Ceci permet de faire réduire aussi bien la profondeur que la largeur de la cicatrice et donc d’estomper son apparence.

Traitement cicatrices laser Tunisie


Suites opératoires de la chirurgie de la liposuccion en Tunisie

Le temps de récupération d’une liposuccion dépend de l’importance de la procédure subie. La reprise d’une activité normale se fait au bout de 2 à 10 jours. Les activités sportives pourront être reprises au bout d’un mois.

Il y a généralement apparition d’un œdème (gonflement) et d’ecchymoses (bleus) au niveau des zones traitées. Des douleurs peuvent être ressenties ; des calmants seront alors prescrits.

Un panty adapté ou des bandes élastiques sont habituellement mis en place à la fin de l’intervention afin de limiter l’œdème post-opératoire. Ce panty devra être porté durant le mois qui suit l’opération, et ce jour et nuit.

Les bains et la piscine sont à éviter jusqu’à cicatrisation complète. Il est recommandé d’éviter d’exposer les zones opérées au soleil jusqu’à la disparition définitive des bleus (entre 2 et 3 semaines après l’intervention).

Il est vivement conseillé de surveiller son alimentation et de faire du sport de façon régulière durant la première année qui suit l’opération, afin d’empêcher le corps de restituer le volume de graisse retiré.

Complications envisageables

En ce qui concerne l’anesthésie: lors de la consultation, le médecin anesthésiste informera lui-même le patient des risques anesthésiques. Le fait d’avoir recours à un Anesthésiste parfaitement compétent, exerçant dans un contexte réellement chirurgical (salle de réveil, possibilité de réanimation) fait que les risques encourus sont devenus statistiquement très faibles.
Il faut savoir, en effet, que les techniques, les produits anesthésiques et les méthodes de surveillance ont fait d’immenses progrès ces trente dernières années, offrant une sécurité optimale, surtout quand l’intervention est réalisée en dehors de l’urgence et chez une personne en bonne santé.

En ce qui concerne le geste chirurgical : en choisissant un Chirurgien Plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d’intervention, vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement.
Les vraies complications sont exceptionnelles après une lipoaspiration de qualité: une grande rigueur dans le choix de l’indication et la réalisation chirurgicale doit assurer en pratique une prévention efficace et réelle.

Pour être complet, il faut cependant citer, malgré leur grande rareté habituelle :
• Les accidents thrombo-emboliques: le port de bas anti-thrombose, le lever précoce et un éventuel traitement anti-coagulant contribuent à réduire ce risque.
• Les saignements sont rarement sérieux, sauf trouble de la coagulation associé ou prise de médicaments favorisant le saignement.
• Hématome et épanchement lymphatique apparaissent exceptionnellement au décours d’une lipoaspiration correctement réalisée.
• De même, les nécroses cutanées localisées, qui allongent le délai de cicatrisation et peuvent laisser des cicatrices, ne devraient plus être observées.
• L’infection en fait rarissime dans ce type de chirurgie dite«fermée» peut être prévenue par la prescription d’un traitement antibiotique prophylactique.
• Des altérations de la sensibilité peuvent parfois persister sur les zones traitées, elle redevient le plus souvent normale dans un délai de 3 à 12 mois.

*Disclamer : les résultats peuvent varier d’une personne à une autre selon la morphologie des patients.