• Hotline: + 33 (0)1 87 64 13 99

  • Address: Les Berges du Lac, Tunis 1053, Tunisie

  • Lundi-Vendredi: 8:00 - 17:00


Augmentation fesses Tunisie : qu’est-ce que la chirurgie des fesses ?

L’augmentation des fesses est une chirurgie de la silhouette qui vise à améliorer le contour, la taille et/ou la forme des fessiers. Cette procédure concerne les femmes qui trouvent que leurs fesses sont trop plates ou trop tombantes et veulent remédier à cela. La procédure permet d’obtenir des fesses pleines et bien galbées.

L’augmentation fessiers par pose d’implants fessiers (prothèses)


Les implants fessiers utilisés en Tunisie sont aussi souples que les prothèses mammaires et ont un aspect aussi naturel. Se dotant d’une excellente fiabilité, ils se composent de :

  • Gel de silicone cohésif. Sa consistance est moins fluide que celle des prothèses mammaires. Ceci a pour but de limiter le risque d’écoulement en cas de rupture de l’enveloppe.
  • Une enveloppe qui possède une paroi très solide et résistante afin de prévenir la transpiration du gel qu’elle renferme (même dans le cas d’une fissure de la paroi).

Prix augmentation fesses Tunisie

InterventionsPrixSéjour
Augmentation des fesses par implants fessiers2800€4 nuits / 5 jours

L’augmentation fessiers par pose d’implants fessiers (prothèses) : tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer

La première étape est le bilan pré-opératoire. Le chirurgien vous pose des questions sur votre état de santé général et établit un examen morphologique des fesses et de la silhouette. Il discute ensuite avec vous vos attentes. Cela lui permet de déterminer la taille et la forme des implants fessiers adéquats (adaptés à votre morphologie) afin que le résultat soit le plus naturel possible. Le chirurgien doit aussi vous faire part des risques, du temps de récupération et du coût de l’intervention.

Déroulement de la chirurgie esthétique fessiers en Tunisie

L’intervention se fait sous anesthésie générale ou péridurale. Elle dure environ 2h et nécessite 2 à 3 jours d’hospitalisation.

L’augmentation des fesses par prothèses se fait par voie interfessière. Le chirurgien commence donc par effectuer une incision verticale, au niveau du sillon situé entre les deux fesses (raie des fesses). Ceci permet d’éviter une future cicatrice visible.

Il passe ensuite à la mise en place des implants, en passant par l’incision faite. Les implants sont alors introduits dans les loges préparées. Le positionnement est généralement intramusculaire, c’est à dire au niveau du grand muscle fessier.

Une fois les implants mis en place, le chirurgien passe à l’étape du drainage afin d’évacuer le sang pouvant s’être accumulé autour des prothèses. Un pansement modelant est enfin réalisé et mis en place avant que le patient ne se réveille. Ce pansement est habituellement fait avec un bandage élastique ou bien un vêtement compressif. Il est destiné à faciliter la cicatrisation.

Augmentation fesses Tunisie - pose implants fessiers Tunisie

Les suites opératoires de la chirurgie fessiers en Tunisie

  • Les douleurs sont rarement importantes. Une prescription d’antalgiques aide à les calmer.
  • Il y a généralement apparition d’un œdème (gonflement) et d’ecchymoses (bleus) au niveau des régions traitées. Ils disparaissent dans les 10 jours qui suivent l’opération.
  • Il faut éviter de s’asseoir pendant 24h et de marcher pendant 48h. Un panty adapté doit être porté jour et nuit, pendant 1 mois.
  • Les activités journalières peuvent être reprises au bout de 3 semaines. Les activités sportives qui sollicitent les muscles fessiers doivent être évitées pendant 3 mois.

Complications envisageables

– En ce qui concerne l’anesthésie, lors de la consultation, le médecin anesthésiste informera lui-même le patient des risques anesthésiques. Le fait d’avoir recours à un Anesthésiste parfaitement compétent, exerçant dans un contexte réellement chirurgical, fait que les risques encourus plus ou moins faciles à maîtriser
Il faut en effet garder à l’esprit que les techniques, les produits anesthésiques et les méthodes de surveillance ont fait d’immenses progrès ces trente dernières années, offrant une sécurité optimale, surtout quand l’intervention est réalisée en dehors de l’urgence et chez une personne en bonne santé.

– En ce qui concerne le geste chirurgical : en choisissant un Chirurgien Plasticien qualifié et compétent, formé à ce type d’intervention, vous limitez au maximum ces risques, sans toutefois les supprimer complètement.
En pratique, la grande majorité des augmentations fessières réalisées dans les règles se passe sans aucun problème, les suites opératoires sont simples et les patient(e)s sont pleinement satisfait(e)s de leur résultat.

Pourtant, parfois, des complications peuvent survenir au décours de l’intervention, certaines inhérentes au geste chirurgical et d’autres spécifiquement liées aux implants:

– Hématome : S’il est important, une reprise au bloc opératoire est alors préférable afin d’évacuer le sang et de stopper le saignement à son origine ;
– Epanchement séreux : Il disparaît spontanément et progressivement.
– Infection : elle est rare après ce type de chirurgie.
– Anomalies de cicatrisation
– Altération de la sensibilité: Elles sont fréquentes les premiers mois, mais finissent la plupart du temps par régresser.

Risques spécifiquement liés aux implants

– Formation de « plis » ou aspect de «vagues»
– «Coques »: De gros progrès ont été réalisés ces dernières années en matière de conception et de constitution des implants, aboutissant à une diminution très sensible du taux de coques et de leur intensité.
– Rupture : elle impose, le plus souvent, une intervention visant à changer les implants.
– Malposition, déplacement : peuvent parfois justifier une correction chirurgicale.
– Rotation : Bien que relativement rare en pratique, le pivotement d’une prothèse «anatomique» reste théoriquement possible

*Disclamer : les résultats peuvent varier d’une personne à une autre selon la morphologie des patients.