Syndrome du canal carpien2018-12-05T17:00:38+00:00

Syndrome du Canal Carpien

 

 

Le syndrome du canal carpien débute doucement par des fourmillements au niveau de la main. Dans les situations les plus graves, une paralysie de la main peut être observée.

La fréquence du syndrome du canal carpien augmente avec l’âge et c’est vers 50 ans que survient le risque d’être le plus touché.

Le syndrome du canal carpien définit une compression du nerf médian localisé dans la paume de la main. Ce nerf assure une sensibilité au niveau des pulpes du pouce, de l’index et du majeur de même que l’innvervation motrice d’un certain nombre de muscles du pouce. En effet le nerf médian traverse le canal carpien associé aux tendons fléchisseurs des doigts.

La chirurgie est proposée lorsque les douleurs persistent après plusieurs mois de traitement et que l’activité professionnelle entraîne un risque de récidive. L’intervention chirurgicale permet alors de faire baisser la pression dans le canal carpien et de libérer le nerf médian.

Syndrome du canal carpien

L’intervention la plus classique consiste à effectuer une petite incision d’environ 3 à 4 cm dans la paume de la main afin de couper le ligament et de libérer le nerf.

Une autre technique peut être pratiquée sous endoscopie, en effectuant une ou deux incisions de 1 cm environ, au poignet et à la paume.

Le chirurgien évalue celle qui lui semble la plus adaptée. L’intervention est généralement réalisée sous anesthésie locorégionale, en ambulatoire.

– Pansements et traitement antalgique constituent les soins post-opératoires de cette intervention.

– Les douleurs et fourmillements provoqués par le syndrome du canal carpien disparaissent rapidement après l’intervention.

– Dans les semaines et les mois qui suivent, il est conseillé d’utiliser sa main normalement, mais d’éviter les contraintes forcées (comme le port d’objets lourds).

Disclamer: les résultats peuvent varier d’une personne à une autre selon la morphologie des patients.

La chirurgie du syndrome du canal carpien coûte 1200 euros