• Hotline: + 33 (0)1 87 64 13 99 / +44 (0) 20 38 85 06 59 / +1 438-797-0207

  • Adresse: Les Berges du Lac, Tunis 1053, Tunisie

  • Lundi-Vendredi: 8:00 - 17:00

Med Assistance Version Anglaise
Med Assistance France
Med Assistance Italien

Le lipoedème - La maladie des jambes poteaux
  • 91

Définition du lipoedème :

Le lipoedème aussi appelé la maladie des jambes poteaux est un trouble congénitale de la distribution de graisse qui concerne les jambes et les bras.

Très souvent, les quatre extrémités sont touchés, Où on observe des accumulations de graisse qui ne sont pas adaptés à a morphologie de la femme.

Dans ce tissu adipeux, il y a une perturbation de la production de la lymphe et de son élimination. La production de la lymphe est excessive par rapport à ce que peut être éliminé. Ceci provoque une rétention de la lymphe et une pression plus élevé dans les tissus. Ce qui manifeste par des douleurs au toucher.

Le symptôme le plus parlant de lipoedème est cependant qu’on n’arrive pas à gérer la graisse aux jambes et aux bras par une perte de poids.

Ce tissu adipeux situé sur les extrémités n’est pas due à une graisse qu’on a gagné lors de la prise de poids. C’est une autre sorte de graisse différente.

Beaucoup de femmes ont essayé d’innombrables régimes sans succès. Elles dissimulent leurs jambes, et parfois elles confrontent des reproches de la part de leurs entourages. Elles sont alors très contentes lorsqu’elles rencontrent un médecin qui considère que le lipoedème est une pathologie.

Pourquoi il y a cette disproportion dans les tissus adipeux, d’où viennent les hématomes, et pourquoi les patientes ressentent-elles des douleurs?

Ces symptômes ne sont pas dû à un manque de discipline ou parce certaines personnes ayant ce qu’on appelle les jambes poteaux mangent sans modération mais simplement parce qu’elles souffrent d’une maladie. Ce qui n’est pas leurs fautes. 

Parfois c’est un soulagement pour les patientes lorsqu’elles apprennent de quoi il s’agit et d’avoir à disposition une possibilité de se faire traiter convenablement.

La traitement du lipoedème

Les personnes atteintes de cette pathologie doivent savoir qu’il y a 2 différentes méthodes de traitement :

Les personnes atteintes de cette pathologie doivent savoir qu’il y a 2 différentes méthodes de traitement : le traitement conservateur ainsi que le celui par intervention chirurgicale. C’est à elles de choisir la méthode que leurs convient.

La méthode classique conservatrice :

Cette méthode sert à faire bouger le flux lymphatique vers le centre en direction du cœur. Pour se faire, le médecin traitant leurs indique le drainage lymphatique manuel.

Ce traitement vise à influencer positivement le décalage entre production et élimination de la lymphe. Il s’agit d’éliminer les douleurs, mais c’est un traitement à vie. Au pire, cela signifie 1 heure / 3 fois par semaine. Et si vous abandonnez le traitement, le problème réapparaît.

La 2ème solution : la liposculpture lymphologique :

Cette méthode a été pratiqué la première fois en 1997 après des années de recherches.

La seule possibilité d’une solution durable consiste à enlever le tissu adipeux par voie chirurgicale en évitant bien sûr toutes lésions des vaisseaux lymphatique et ainsi corriger la disproportion entre la production de la lymphe dans le tissu adipeux et son élimination par les vaisseaux et la rétablir à la normale.

Il ne s’agit pas pourtant d’une liposuccion ordinaire comme dans la chirurgie esthétique. Il faut savoir que l’objectif de cette opération n’est pas une harmonisation de la silhouette, Mais bien évidemment le chirurgien doit tenir compte de l’aspect  esthétique lorsqu’il opère, mais l’élément décisif c’est de guérir la pathologie lymphologique.

C’est pourquoi l’élimination de la graisse de lipoedème peut être effectuée par un spécialiste en lymphologie. 

Les étapes de la chirurgie de lipoedème

La thérapie par voie chirurgicale se fait en plusieurs étapes. 

Lors de la première opération, le chirurgien enlève le tissu adipeux sur l’extérieur des jambes. Pendant la deuxième, sur les bras et pendant la troisième sur l’intérieur des jambes. 

Ces interventions doivent être espacées de quatre semaine.

Et pour quelle cause?

Si vous vous  imaginez que pendant une intervention le chirurgien enlève jusqu’à 5 litres  même plus de tissu, alors c’est énorme comme volume disparu, cela implique que le corps a besoin de s’habituer. C’est une intervention majeure, mais, la clé du succès se situe également au niveau traitement post-opératoire.

Le traitement post opératoire d’un lipoedème

Dans le traitement post-opératoire, le patient est soumis à un drainage lymphatique manuel immédiatement après l’opération. De la table de l’opération, il passe directement  au mains du kiné. Ce drainage lymphatique vise à éliminer les liquides qui ont été introduit, mais aussi à préparer les vaisseaux lymphatique à un fonctionnement normal, puis on applique un bandage serré. Le patient est alors transféré à l’hôpital où il passe la nuit afin de garantir un contrôle post-opératoire parce qu’il s’agit d’une intervention majeure. 

Ensuite le patient qui rentre à la maison, doit porter pendant une semaine un pantalon de compression jours et nuits et pendant les 3 semaines qui suivent encore 12 heures par jour. Cette compression est très importante après la chirurgie pour assurer le resserrement de la peau.

Quatre semaines après l’opération plus tard, tous les effets secondaires se sont estompés, et la peau qui avait été tendu par les tissus adipeux excédentaires reprend sa taille normale pendant les premiers six mois. 

C’est rarement nécessaire d’avoir recours à un chirurgien plasticien pour enlever la peau excédentaire. Et ce n’est pas nécessaire, parce que le chirurgien procède à une espèce de distension préliminaire avec ce mode d’opération en ballonnant avec le liquide. Et par après c’est une espèce de réaction d’élastique, pour reprendre sa forme.

Six mois ou un an plus tard, la patiente doit se rendre chez son chirurgien pour procèder au dernier contrôle.

Lors de ce dernier contrôle, le chirurgien traitant décide s’il reste par ici ou par là un îlot de graisse de lipoedème  qui peut entraîner des douleurs localisées. Et si c’est le cas, il l’enlève évidemment.

Et maintenant les patientes peuvent enfin classer le sujet de lipoedème. 
L’augmentation du volume des pommettes. 

Un lipoedème est curable. Bien sur il y a la possibilité d’un traitement conservateur. Mais si vous voulez guérir, il faut opérer. Il ne reviendra plus parce qu’il est congénitale.

Le lipoedème est enlevé et la maladie est guérie et le traitement est terminé.

A Lire aussi :

Author

Med Assistance Tunisie

Med Assistance Tunisie spécialiste de la chirurgie esthétique et réparatrice.
Son domaine d'activité est :
La chirurgie esthétique du visage : Lifting visage, lipofilling visage, rhinoplastie, blépharoplastie, génioplastie et otoplastie
La chirurgie mammaire : Augmentation mammaire par prothèses rondes et anatomiques, lifting mammaire, réduction mammaire, Lipofilling des seins et changement des prothèses mammaires.
La chirurgie de la silhouette : Liposuccion du corps, abdominoplastie, augmentation des fesses par prothèse fessier, lifting des bras, lifting des cuisses et lipofilling fessier
La chirurgie bariatrique ou dite de l'obésité : Anneau gastrique, sleeve gastrectomie et bypass gastrique.
Chirurgie dentaire : Implant dentaire, facettes dentaires, blanchiment dentaire et gingivectomie
Chirurgie ophtalmologie : Opération de la cataracte, lasik et lentille intraoculaire.
La médecine esthétique : Injection de toxine botulique, injection d'acide hyaluronique, prp visage, prp cheveux, Fils tenseurs, traitement des cicatrices, mésothérapie visage, peeling, mésothérapie cheveux, cryolipolyse, laser vasculaire.
La chirurgie intime : Hymenoplastie, labioplastie, vaginoplastie, réduction de mont venus, augmentation Point G, réduction grandes lèvres, réduction du capuchon clitoridien, lipofilling grandes lèvres.
Chirurgie orthopédique : Prothèse de genou, prothèse de la hanche, Halux Valgus, Syndrome de canal carpien, Hernie discale.
La chirurgie esthétique de l'homme : Greffe de cheuveux, greffe de barbe, gynécomastie, pénoplastie d'allongement, pénoplastie d'élargissement, implants pectoraux.
La chirurgie de l'infertilité : Insémination artificielle, biopsie testiculaire et la FIV (fécondation In Vitro)